Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Direction de l'aviation civile

URL: https://dac.public.lu/services/espace_aeronefs/Transpondeurs_mode_S/index.html

Retour vers la page d'origine

Le transpondeur ATC est la composante embarquée du système de contrôle de la circulation aérienne. On le désigne habituellement comme radar de surveillance secondaire (SSR). Grâce au SSR, le contrôleur de la circulation aérienne peut identifier les avions et déterminer leur altitude. Le SSR complète le radar de surveillance primaire (PSR).

Types de transpondeurs

Il existent différents types de transpondeurs:

La puissance du transpondeur sert essentiellement à permettre une identification plus ou moins rapide par les radars sol, les transpondeurs les plus puissants étant détectés les premiers.

Les aspects réglementaires

L’annexe 10 chapitre 9 de l’OACI prévoit l’attribution d’adresses d’aéronefs utilisables par les systèmes de navigation au niveau mondial. Plusieurs règles doivent être respectées :

Ces deux règles sont un élément essentiel de la sécurité de la navigation aérienne.

A compter du 1er janvier 2003, les aéronefs de MTOW > 15000kg ou de plus de 30 passagers doivent être équipés d’un système ACAS II donc avoir un code mode S.

A compter du 1er janvier 2005, les aéronefs de MTOW > 5700 kg ou de plus de 19 passagers doivent être équipés d’un système ACAS II donc avoir un code mode S.

Tous les aéronefs autorisés à voler dans un espace aérien RVSM Europe ou MNPS North Atlantic doivent être équipés d’un transpondeur et de l’adresse correspondante.

Consulter l’AIP Belgium and Luxembourg et AICs pour les conditions précises d’exigibilité d’équipement des aéronefs en fonction des zones survolées dans la UIR/FIR Brussels.

Codification des transpondeurs

Le système de codification est géré par l’OACI qui attribue le code relatif à chaque Etat d’immatriculation. Ce code est composé de 24 bits. La demande de délivrance des codes mode S doit être faite par l’exploitant à la DAC sur papier libre.

La DAC délivre un code Mode S à chaque aéronef exigible nouvellement immatriculé. Lorsqu’un aéronef change d’Etat d’immatriculation, il perd le code mode S qui lui est assigné. La DAC informe l’exploitant et Eurocontrol par l’intermédaire de la Form USC Form 4. Le Bureau NAT CMA qui gère l’information du RVSM North Atlantic est renseigné par Eurocontrol.

Le code mode S peut être utilisé comme code d’identification dans les balises de détresse ( ELT).

Composition du code mode S

Le code mode S est défini par la DAC. Chaque bloc d’adresse permet d’identifier l’état d’immatriculation, l’exploitant, le N° d’immatriculation de l’aéronef et le standard d’équipement du système TCAS installé. Le code complet est constitué par un code binaire ou son équivalent en code hexadécimal, c’est le « Code mode S ».

Tout code est composé de 24 bits.

Dernière mise à jour de cette page le 02-01-2018.
Copyright Direction de l'aviation civile

Retour vers la page d'origine